La Salamandre Le fournil Bio

Un four à bois pour les pains de La Salamandre !
photo campagne la salamandre V8

Paliers de financement

5 000 €

Le four est acheté ! Youpi !

Avec 5.000 euros : j’achète mon four à bois Le Panyol, bientôt ma première flambée à Audembert !

 

 

 

8 500 €

Le four est accolé à l'atelier c'est super !

Avec 8.500 euros : le four est livré, couvert et accolé à l’atelier de fabrication, tout est OK pour travailler dans de bonnes conditions ! Les premières fournées approchent !

Le projet

La Salamandre, de l’eau, de la farine, du sel... et du feu

La Salamandre - le fournil Bio, c’est le nom de mon entreprise en création mais c’est aussi cet animal mythique qui résiste au feu. Mais c’est surtout cet animal des sous-bois humides, méconnu, aux couleurs vives et contrastées, à la peau luisante jaune et noire. Un animal fragile & empreint d’un imaginaire qui fascine l’être humain depuis la nuit des temps (clin d’œil à l’animateur nature que je fus).

Ma mascotte ;-) - Création Camille Fourmaintreau

Mon pain est 100 % au Levain naturel, l’air et les farines contiennent naturellement les bactéries et levures qui préludent à la fermentation. Le levain, que je « cultive » est d’une très légère acidité, incorporé à la pâte il y développe la fermentation pendant plusieurs heures. Sa vertu est d’améliorer la digestibilité notamment des glutens, l’assimilation des éléments nutritionnels. Il agit sur le goût et la conservation ainsi mes pains de 500g se conservent une semaine, les plus grosses pièces davantage.

Adhérent de l’association Initiatives Paysannes Hauts-de-France, je m’engage progressivement dans leur projet de filière « Du blé au pain ». Ce projet réuni paysans et boulangers autour de la mise en culture de variétés anciennes de blés dans la région et la structuration d’une filière de production régionale allant de la production de blé à la transformation finale en pain.

 

 

 

 

 

 

Un fournil Bio sur la Côte d’Opale

2018, le temps de la formation

Après plusieurs stages chez des boulangers bio travaillant au levain : Au Gré des Blés à Montreuil-sur-Mer (62), Du Pain Décroissant et Les Pains DéPaysants à Godewaersvelde (59), j’ai été embauché une demie année chez ces derniers.

Cette belle expérience m’a conforté dans l’idée de produire du pain au levain naturel de manière artisanale avec des farines de blés anciens issus de l’agriculture biologique et de les cuire dans un four à bois.

2019, test grandeur nature

En couveuse d’entreprise chez A Petits Pas depuis août, j’y développe mon projet dans ses aspects pratiques, financiers, comptables...

Grâce à mon réseau, j’ai eu la chance de louer un fournil avec un chouette four à bois et produire pendant plusieurs mois.

Marché d'Audresselles - Août 2019 / Photo Steve Vrielynck

Rencontre avec les mangeurs de pain :-) Ventes à mes premiers clients cet été sur les marchés côtiers et sur commande. Des encouragements, des conseils. On s’apprivoise avec le four à bois. Les ventes sont au rendez-vous, les retours positifs. Je commence à livrer régulièrement des restaurateurs. La production dépasse les 100 kilos par semaine. Les Biocoop du Boulonnais sont intéressées.

J’ai obtenu la certification BIO en octobre. Youpi !

Mes débouchés se précisent :

- Les marchés : Boulogne-sur-Mer, Audresselles et Wissant

- Les Biocoop de Saint-Martin-Boulogne et Boulogne-sur-Mer

- L’AMAP des Guénels à Boulogne-sur-Mer

Dégustation à la Biocoop de Saint-Martin-Boulogne - Juin 2019

Mais j’ai dû quitter ce fournil en fin d’année 2019 car le four sorti de la torpeur s’est montré capricieux : la chambre de chauffe s’est fissurée et partiellement effondrée.

Et la suite ?

2020, j’installe mon fournil à Audembert, au milieu de la Terre des 2 Caps pour Avril/Mai.

Du pain sur la planche pour cette nouvelle année : plan de financement, devis pour un atelier de production, choix du modèle de four à bois, achat de matériel, visites chez des confrères, travail sur l’organisation des fournées et d’une semaine type…

Pourquoi Audembert ?

C’est avec enthousiasme que j’ai découvert ce lieu bordé d’arbres centenaires et décide de m’y installer.

- bien localisé, Audembert est entre Calais et Boulogne-sur-Mer et proche des marchés côtiers, le village est à 4,5km de Wissant.

- Justine Bertoux, maraîchère bio et initiatrice de l’AMAP des Guénels s’y installe avec un projet d’agroforesterie et nous pourrions à l’avenir collaborer pour qu’elle me cultive 1 ou 2 ha de céréales.

 

Le porteur de projet

Marché d'Audresselles - Août 2019 / Photo Steve Vrielynck

A 45 ans, retour sur mon parcours : mes premières années professionnelles, je les ai passées dans l'éducation à la nature et la consommation responsable, puis dans la restauration bio. J’ai ensuite été salarié d'une boutique de vente de produits du commerce équitable dans la halle couverte du marché de Lille-Wazemmes.

Sensible depuis longtemps, aux questions d’alimentation, de souveraineté alimentaire et d’écologie, c’est naturellement que je me suis intéressé à la boulangerie bio au levain naturel pour vivre un travail en accord avec mes convictions. Mais aussi travailler de mes mains & nourrir les gens avec des produits sains et nutritifs.

Je saute le pas en 2017 pour me consacrer pleinement à ce projet qui me tenait à cœur et j’entre en formation Boulangerie pour me préparer au CAP.

Après près de 9 ans à mûrir doucement l’envie d’être boulanger, me voilà, le CAP en poche en juin 2018. Et aujourd’hui boulanger depuis presque 2 ans !

(c) Antéal_Photographe et A Petits Pas

 

À quoi servira votre financement ?

Grâce à votre participation, je pourrai acheter le Four à Bois, outil principal de mon activité qui me permettra de remettre les mains dans la pâte !

(c) Schéma four Le Panyol type 180L

C’est un projet à 39.000 euros, entre la réalisation de l’atelier de production, l’achat du four, d’un pétrin, du matériel de boulangerie et la trésorerie.

- Construction et aménagement de l’atelier de boulangerie 19.000 euros

- Pétrin mécanique 3.000 euros

- Four à bois 5.000 euros

- Aménagement extérieur du four 3.500 euros

- Matériel de boulangerie 6.000 euros

- Besoin en fond de roulement 2.500 euros

Le fournil :

Après diverses recherches, mon choix se porte sur un atelier modulaire agencé sur mesure. Le four à bois sera dans son prolongement. Les visites de confrères m’ont conforté dans ce choix. Le financement servira à financer l'achat du four à bois !

C'est grâce à vos contributions que j'achèterai mon four à bois :

- un four de type Le Panyol en briques réfractaires reconnu pour sa grande inertie et robustesse

- une sole d’environ 3 m² pour la surface de cuisson

- une cuisson en chaleur tombante douce qui permet un meilleur rendu gustatif et une meilleure conservation

Les objectifs

Avec 5.000 euros : j’achète mon four

Avec 8.500 euros : le four est livré, abrité et accolé à l’atelier de fabrication

En plus de mes clients, les partenaires en photo ci-dessous me soutiennent et m'encouragent dans mon projet.

Et c'est chouette !

De gauche à droite : Morgane, membre de l'AMAP des Guénels / Baptiste, gérant Biocoop St Martin / Guillaume, boulanger / Charly, co-gérant Biocoop Boulogne-sur-Mer / Justine, maraîchère bio à Audembert
Photo Christophe Chevalier
      

  

 

 

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi le financement participatif ?

Pour l'action du Conseil Départemental du Pas-de-Calais dans le domaine de l'ESS, pour la visibilité locale que peut m'apporter cette plateforme territoriale. L'utilisation d'une plateforme internet permet de mettre en réseau un collectif motivé autour des porteurs de projet, par du don contre don.

Convaincu de la force de l'économie sociale et solidaire, le financement participatif permet aussi de mettre un projet et des visages derrière votre argent.

Cela me permet dans le même temps de communiquer et fédérer, pour que vous puissiez ensuite venir découvrir et goûter mon pain !

 Des bonnes raisons de croire en mon projet et d'y participer :

- Vous soutenez une initiative économique viable riche de sens et insérée dans un territoire

- Vous contribuez à promouvoir l'agriculture bio et les produits locaux de qualité commercialisés en circuit court

- Vous participez au développement et à la structuration d’une filière de production régionale allant de la production de blé à la transformation en pain

- Vous incitez à l'utilisation dans la boulangerie et l'agriculture de semences anciennes et paysannes

- Vous encouragez la production d'un aliment quotidien bon, sain, accessible à tous et qui respecte la terre

Merci à vous pour votre soutien, à bientôt !